Effet Geyser

Synthèse partie 1 : Eau stagnante et faux geysers

Cet article est le cinquième de la série «Effet geyser».

L’Effet geyser est une méthode dynamique qui a pour but de transformer votre vision du monde ainsi que votre système de croyances en une perspective axée sur le pouvoir d’agir, l’accomplissement et la célébration de soi plutôt que sur la soumission, la victimisation et le repli sur soi. Je m’appuie sur l’analogie du jaillissement d’un geyser pour illustrer le cheminement intérieur que toute personne emprunte pour vivre une vie remplit de sens, de satisfaction et de joie. Pour entamer la seconde partie de cette méthode d’exploration de soi, je vous propose une courte synthèse des éléments abordés jusqu’à maintenant.

Dans le premier article «Source geyser» (http://wp.me/p2yd6S-uj) nous nous sommes interrogés sur la nature de cette force intérieure qui nous pousse à agir et à constamment évoluer. Nous avons compris qu’il s’agissait bel et bien de l’énergie vitale et créatrice qui réside en Soi, celle qui nous invite à la croissance et à la libre circulation de nos espoirs de réalisation. Bref, c’est le mouvement qui les initie et les manifeste concrètement dans notre vie. En utilisant cette Force Geyser il est possible de changer notre vie afin de jouir de ce bonheur auquel nous aspirons tous. Ceci est possible en passant de la souffrance à la croissance, de la croissance à l’épanouissement, de l’épanouissement à la célébration de soi jusqu’à l’ultime expression de soi, c’est-à-dire de cet idéal que vous portez en vous sous forme d’aspirations, d’objectifs et de rêve de vie. Évidemment, tout cela n’est possible que si vous décidez de donner priorité à votre mieux-être et sortez de votre zone de confort pour suivre cette voie qui vous encourage à aller vers l’avant.

Le second article «Force G» (http://wp.me/p2yd6S-uN) avait comme but de vous permettre de faire contact avec votre source geyser (votre conscience d’être ou le Soi) en mirant votre reflet dans le miroir. Nous avons compris que nous sommes fait de chaire et d’os, mais également de lumière. En prenant conscience de l’interaction qui existe entre l’information inscrite dans ce corps lumineux qui nous enveloppe (information-lumière) et le monde extérieur, il a été possible de mieux comprendre la relation de cause à effet que nous mettons en action par la loi d’attraction, c’est-à-dire comment et pourquoi nous attirons les situations que nous vivons et les gens que nous rencontrons. Or, en conscientisant notre Force G et en l’utilisant à bon escient il est possible d’attirer vers nous ce que nous cherchons à vivre. En agissant en accord avec notre mission de vie (Dharma personnel) et le plan divin (Dharma collectif), la réalité prend alors une dimension magnifique autant intérieurement qu’extérieurement et ce dans la simplicité du quotidien. Enfin, schéma à l’appui, je vous ai expliqué concrètement l’anatomie du geyser qui se veut à l’image de notre propre processus de réalisation de Soi.

Avec l’exemple de l’exploit de Félix Baumgartner, dans le troisième article «Eau stagnante et faux geyser» (http://wp.me/p2yd6S-xD), nous avons vu la force du dépassement de soi à l’œuvre ainsi que celle de la détermination. C’est ainsi que je vous révélais la première leçon de la méthode Effet Geyser qui est la suivante: Identifier les faux geysers qui minent mon bonheur et qui me font stagner au plan de la réalisation de mon potentiel le plus élevé (aspirations, idéaux, rêves). Les mensonges de notre éducation (croyances limitatives et pessimistes qui briment ou bloquent notre potentiel de réalisation), l’illusion de la quête hédoniste (la recherche du plaisir et l’évitement à tout prix du déplaisir qui nous envoute et nous écarte de notre mission de vie) et la pensée enflammée (les constructions mentales, ou idées qui ne tiennent pas la route, c’est-à-dire que l’on se monte sans tenir compte des éléments de notre réalité ce qui nous mènent tout droit à l’échec) sont effectivement des illusions et croyances qui engendrent de faux geysers. Pour propulser notre Force G comme le geyser qui expulse l’eau par un puissant jaillissement, il importe de l’activer en se lançant des défis qui suscitent cet enthousiasme qui soulève les montagnes. En investissant notre énergie à réaliser des projets réalistes qui mettent nos talents à l’œuvre, nous nous assurons de voir naître de magnifiques geysers dans notre vie.

Grenefly, Nevada Source: http://a1pictures.blogspot.ca/p/all-image-files-and-news-shown-on-this.html
Geyser Grenefly, Nevada
Source:
http://a1pictures.blogspot.ca/p/all-image-files-and-news-shown-on-this.html

Enfin, le quatrième article de la première partie «Procédé d’assainissement» (http://wp.me/p2yd6S-zJ) vous proposait une réflexion sur le mérite et la souffrance. Nos croyances nous amènent souvent à croire que plus nous souffrons, plus nous sommes méritants. Pourtant, il n’y a pas de mérite à souffrir. Il faut plutôt chercher à se placer dans des conditions qui favorisent notre mieux-être et notre accomplissement, et ce, même si la souffrance est inéluctable à la vie terrestre. Il est donc avantageux d’investir son énergie à créer cet idéal de vie qui nous habite, nous construit et nous épanouit. Le premier pas consiste donc à faire le bilan PVP (Point-Vide-Plein). Ceci permet d’identifier ses souffrances dans le but de les guérir et de miser à présent sur son bien-être. C’est donc ainsi que nous pourrons alors sentir le bonheur pulser en soi. C’est dans ce cadre que je vous présentais la seconde leçon de la méthode L’Effet Geyser : Faire le bilan de mon cheminement pour ajuster ma vision du monde à une perspective qui élève mon niveau de bien-être et de réalisation.

D’autres textes plus légers publiés sur ce blog ont servi d’exemples pour illustrer certains concepts étudiés dans la méthode Effet Geyser. L’article «Faire peau neuve» (http://wp.me/p2yd6S-Du) démontre très simplement comment la modification de sa façon de voir la vie change sa réalité et l’article «L’après île du plaisir» (http://wp.me/p2yd6S-B0) montre comment se remettre sur les rails d’une vie constructive suite à une escapade dans l’illusion hédoniste. L’article « Paradis tout inclus » (http://wp.me/p2yd6S-Hc) quant à lui met en évidence comment la recherche du bonheur entraîne automatiquement une remise en perspective de sa réalité quotidienne. Ce recul pris sur sa vie et sa quotidienneté suscitera des changements, voir même des revirements en passant de la simple réflexion à la remise en question jusqu’à la transformation profonde de la configuration de son projet de vie. Bref, lorsque nous sommes raccordés à notre force geyser tout peut survenir; l’impossible peut devenir possible et l’envers de l’impossible également (article  «L’envers de l’impossible» http://wp.me/p2yd6S-J4)! Maintenant que nous sommes prêts à poursuivre sur la voie du geyser, je vous invite à continuer votre lecture avec l’article «Moi! Un maître de sagesse?» qui nous introduit à la troisième leçon de la méthode «Effet Geyser».

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s