Effet Geyser

Moi! Un maître de sagesse?

Cet article est le sixième de la série «Effet geyser».

Préambule

La méthode Effet geyser est un outil d’évolution personnelle qui vous amène par la réflexion à vous ouvrir à votre propre sagesse et à agir en harmonie avec soi.

Avec cet article nous débutons la deuxième partie de la méthode Effet Geyser qui est consacrée à l’harmonisation de sa vie à la nature et à soi. Trois leçons seront étudiées pour vous guider. Voici la première.

La voie du geyser

«Connaître les autres, c’est sagesse. Se connaître soi-même, c’est sagesse supérieure.»

Lao-Tseu

Je vous invite à poursuivre votre démarche de croissance personnelle à la Fontaine de lumière en entamant la deuxième partie de la méthode Effet Geyser qui s’intitule La voie du geyser. Pour pénétrer ce sentier et suivre le mouvement harmonieux de la nature qui ne force rien, mais qui cependant, accomplit tout, un lâcher prise est requis. Je vous invite donc à maintenir votre esprit ouvert et à échanger votre rigidité mentale contre la sagesse du vieux sage. Je vous introduis maintenant à la troisième leçon qui est la suivante : Faciliter ma vie en m’inspirant des enseignements bienveillants issus de la sagesse de l’humanité, mais surtout de ceux qui proviennent de ma propre expérience. Vous verrez que même si vous ne portez pas cette longue barbe blanche et cette vieille toge usée qui dissimule un corps rachitique, vous êtes bel et bien un être remplit de sagesse et ce n’est pas un cliché!

Le sage

«Le sage, sans agir œuvre.»

Lao-Tseu

La représentation du vieux sage évoque instinctivement l’idée d’une sagesse qui nous dépasse, quoiqu’elle nous soit en permanence accessible sans aucune discrimination. Un des pères de la psychologie, Carl Gustave Jung (1875-1961), désigne ce personnage comme étant un archétype (symbole universel) présent dans l’inconscient collectif de l’humanité qui évoque chez tout être humain une idée similaire. Ce vieil homme souvent retiré dans les montages ou les déserts est généralement décrit comme étant un individu libéré de son ego dont la conscience est complètement éveillée ou illuminée; c’est un être réalisé. Il possède une sagesse, un savoir et un jugement moral sans faille qui lui confère une puissante aura, ce qui lui attribue naturellement autorité sur ses paires. Autant par sa parole que par ses actes intelligents, neutres et bienveillants, il témoigne d’une compréhension de la vie, de l’homme, de l’univers et de ses lois qui surpasse notre entendement.

La sagesse c’est la juste connaissance qui provient de la capacité à distinguer l’ordre naturel des choses (principes, lois et règles qui régissent l’univers) et la capacité de vivre en harmonie avec celui-ci sans se créer des blessures. La personne qui maîtrise cet art est connectée à son Soi, à sa lumière ou sa divinité, et reconnaît que les scénarios qu’elle rencontre au quotidien sont l’œuvre de cette intelligence qui régit le monde. Pour la guider elle écoute sa voix intérieure et lui fait confiance. Son regard est si juste et clair que nous pourrions le définir comme étant celui du mage (par exemple comme Merlin l’enchanteur) qui a le don de tout prévoir bien avant que survienne les événements; il est capable d’entrevoir la trame invisible qui rattache les événements les uns aux autres.

Sage, mage et maître

«L’univers et rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s’affine.»

Eden Phillpotts

Au cours de son évolution, la Terre a accueilli de grands esprits. D’ailleurs, c’est probablement ce pourquoi elle tourne encore aujourd’hui. Lorsque j’évoque la notion de sage, des noms de maîtres me viennent en tête tout comme Lao-Tseu ce sage chinois ci-haut cité. Je pense entre autre chose à Maitreya, Jesus, Bouddha, Krishna, Milarepa, Gandhi, le Dalaï-lama, Osho Rajneesh, Babaji, etc. Et je pense également à ces hommes et femmes qui ont été canonisé. Vous savez, outre le Grand Créateur de la vie, se sont habituellement ces êtres exceptionnels que vous sollicitez dans vos prières pour trouver une solution lorsque ça va mal et se sont également eux que vous remerciez ensuite pour les faveurs obtenues.

Par son exemple vivant de discernement et d’harmonie le sage agit donc comme un maître en nous guidant à travers notre propre compréhension du monde et notre quête de soi (Qui suis-je? D’où est-ce que je viens? Quelle est ma place dans ce monde? Quelle est ma mission de vie? Pourquoi est-ce que je souffre? Et comment puis-je accéder au bonheur?). C’est généralement en nous ouvrant à des pensées qui élargissent notre conscience (comme celles que nous enseignent les sages) que se pacifie notre rapport à soi, à l’autre, à la vie et à l’univers. Ceci nous amène à percevoir au-delà des illusions que nous présente le premier degré de la réalité et à observer les subtilités de la vie à la manière du sage. Les manuscrits qu’ils nous ont laissés à travers les âges sont un précieux héritage et un immense soutien dans notre évolution personnelle et collective. En retraçant leur parcours, nous pouvons retirer des enseignements importants qui demeurent toujours d’actualité même si certains ont été transmis il y a des milliers d’années.

Figure de cire du Dalaï-Lama  au musée de Madame Tussauds à New York
Figure de cire du Dalaï-Lama au musée de Madame Tussauds à New York
Figure de cire du Pape Jean-Paul II au musée de Madame Tussauds à New York
Figure de cire du Pape Jean-Paul II au musée de Madame Tussauds à New York

Lorsque l’élève est prêt, le maître apparaît

«La sagesse est l’art de vivre.»

Ciéron

Un proverbe chinois affirme que «Lorsque l’élève est prêt, le maître apparaît». Ceci véhicule l’idée que lorsque notre évolution nous amène à intégrer une nouvelle leçon de vie, celle-ci nous propose une mise en scène faite sur mesure. Comme une pièce de théâtre, la vie met donc en place différentes situations, arrange des circonstances spécifiques et nous fait rencontrer des gens particuliers qui ont le rôle de nous guider à travers cet apprentissage qui mène à un plus grand bien-être et à la réalisation de soi. Puisqu’il n’est pas donné à tous de se rendre au sommet de l’Himalaya pour un rendez-vous avec un vieux moine tibétain ni de séjourner dans un āshram pour méditer avec un grand guru (quoique si nous le voulions vraiment cela deviendrait possible), la vie installe d’autres moyens qui sont à notre portée et adaptés à notre réalité. En fait, toute personne significative que l’on rencontre agit comme un maître, notamment en nous renvoyant une image de soi qui sert d’assise à notre évolution, mais aussi en nous laissant par son exemple un enseignement, ou encore un message sur lequel méditer. En ce sens, un ami peut tout aussi bien nous éclairer sans même avoir l’intention consciente de le faire.

Puisqu’il y aura toujours des gens plus évolué que nous, c’est-à-dire qui possèdent une connaissance et une expérience plus vaste que la nôtre, il y a aura toujours des personnes dans notre environnement qui pourront nous offrir cette guidance que nous cherchons en matière de croissance personnelle comme dans tout autre domaine. Cependant, si vous souhaitez être guidé spirituellement, vous pouvez très bien faire un pèlerinage par le biais des écrits légués par les grands maîtres afin de recevoir leurs enseignements. Avec le matériel disponible en librairie et sur Internet vous avez facilement accès à toutes sortes d’informations très intéressantes qui peuvent vous inspirer. Soyez toutefois vigilants et assurez-vous d’exercer rigoureusement votre jugement personnel au cours de vos études ainsi que du respect de votre libre arbitre. Comme les sages, usez de discernement et donnez toujours préséance à votre voix intérieure.

sage 003

Penser comme un sage

«Celui qui fréquente les sages devient sage.»

 Salomon

C’est ainsi qu’en nous inspirant des témoignages de ces êtres réalisés et en s’appuyant sur leurs récits et enseignements que nous accédons à ce réservoir de sagesse. Puisque nous sommes dotés d’une conscience, nous pouvons à tous moments et en tous lieux nous approvisionner à cette sagesse universelle tout simplement en s’exerçant à penser comme un sage et en étant à l’écoute de soi. Il s’agit de s’arrêter quelques instants pour faire le vide et se centrer dans ce lieu calme et unifié en nous-mêmes et se poser ces questions qui nous préoccupent afin d’obtenir une guidance.

À l’image d’un jeu de rôle, il est donc possible d’établir un dialogue avec son vieux sage intérieur (le Soi). Étant habité par nos meilleures intentions, nous pouvons puiser dans notre propre sagesse et, en toute bonne foi, agir à l’image du sage en harmonisant notre vie à nos plus hautes aspirations. Il faut mentionner que nous accédons toujours à la sagesse qui est à notre portée, c’est-à-dire celle qui est appropriée à notre niveau d’évolution, qui est donc compréhensible, digestible et applicable concrètement dans notre vie. La voie du geyser est un outil d’évolution personnelle qui vous amène par la réflexion à vous ouvrir à votre propre sagesse et à agir en harmonie avec soi.

La vie emprunte donc de multiples voies pour nous guider. Comme nous venons de le constater, il peut s’agir d’une personne, d’un bouquin mit sur notre route, d’une conversation entendue qui mènera à des réflexions personnelles puis à une prise de conscience importante, un rêve significatif gardé en mémoire au levé du matin, un jeu de cartes symboliques qui attire notre attention, une chanson entendue à la radio dont les paroles nous font un immense bien et même ce blogue. Bien que les maîtres soient d’un grand soutien pour nous instruire et nous éclairer sur notre propre cheminement spirituel et qu’il y ait beaucoup d’outils pour nous soutenir dans notre quête d’identité et de bonheur, le meilleur maître demeure notre propre Soi.

Maître de sa vie 

«La véritable force commence par la sagesse.»

Jan Van Hamme

Lorsque j’étais aux études en service social, j’ai lu une citation m’a beaucoup fait réfléchir et qui m’inspire encore aujourd’hui. En fait, elle m’a permis de faire preuve d’une plus grande sagesse au fil des événements et a facilité certains passages de ma vie qui s’annonçaient très compliqués parce que je résistais de toutes mes forces au changement. D’ailleurs, elle me guide encore aujourd’hui lorsqu’il m’est nécessaire de lâcher prise pour aller dans le sens du flux de la vie, c’est-à-dire accepter la direction que prend ma vie à des moments où, sans point de repère, la seule possibilité qui tient la route est de faire confiance et de sauter dans le vide. Cette phrase dont l’auteur m’échappe se résume à cette pensée : Il existe deux types de confiance. Il y a la confiance en soi et la confiance en la vie. Pour vivre pleinement, il nous faut exercer ces deux formes de confiance.

Apprendre à faire confiance au mouvement de la vie et aux lois de l’Univers est un défi pour la plupart d’entre-nous. Pourtant, c’est ainsi que nous devenons le maître de notre vie et parvenons à distinguer plus clairement par nous-mêmes les possibilités qui s’offrent à nous, à choisir avec discernement ce qui est en accord avec soi et à décider avec sagesse d’accomplir ce qui constitue le meilleur choix pour nous-mêmes. En fait, c’est en agissant en partenariat ave la vie et de manière souveraine que nous reprenons le plein pouvoir sur notre vie.

Réfléchir, écouter notre voix intérieure et ressentir sa propre vérité pour ensuite agir calmement, attentivement et aussi lucidement que le sage est donc un atout. Pour cela, il nous faut accorder notre corps-cœur-tête-esprit et ouvrir le moi (personnalité) au Soi (aspect divin de l’être). Soyez vigilant car il est très  commun de confondre instinct (acte automatique lié à la survie), sentiment (sensation et émotivité), intellect (intelligence et rationalité), imagination (représentation et construction mentale) avec l’intuition (voix du Soi), ce qui brouille le message reçu intuitivement qui est transformé au gré de nos passions et désirs. Entraînant ainsi bon nombre d’illusions et de nombreuses déceptions, nous finissons par perdre confiance en notre intuition qui au départ a été déformée puis dissimulée sous toutes ces idées inventées de toute pièce par l’ego. Doutant de plus en plus de soi et de son propre jugement, nous en venons à céder notre pouvoir à l’opinion publique pour nous dicter notre conduite qui s’avère rarement à notre service, mais plutôt à celui des quelques grandes familles très riches qui mènent ce monde et qui tirent profit de l’ignorance et la soumission des populations.

La voix du Soi

«[Un homme au jugement mûr] est capable d’analyser calmement la vie et d’évaluer correctement ses opportunités, ses possibilités, ses exigences et ses engagements.»

Charles F. Haanel

Pour vous y retrouver parmi toutes ces voix extérieures que vous avez intériorisées comme étant les vôtres et pour identifier laquelle parmi celles-ci est votre intuition, votre voix intérieure, voici quelques repères. D’abord, l’intuition se démarque par sa nature spirituelle. Nous en ressentons la force lorsque nous la percevons, et ce même si nous  (la personnalité ou l’ego) ne voulons pas nécessairement toujours entendre ce qu’elle a à nous dire. Ensuite, en une éclaire elle déploie une voie royale qui trace devant nous le chemin le plus simple, le plus direct et le plus sûr à emprunter. En ce sens, elle nous montre très clairement les étapes à parcourir une après l’autre, un pas à la fois. Bref, ce chemin nous apparaît comme étant la voie la plus sage à suivre, ou tout simplement, ce qui semble le plus juste à faire.

Même si les sentiments résistent et s’emballent devant l’inconnu ou la peur, même si monte le désir de voir le scénario évoluer selon cette vision parfaite que nous avons imaginée, même si l’argumentation est solide comme du béton et est appuyé par des motifs très scientifiques et très convaincants, la voix intérieure demeure intouchable, centrée et sage. Rien ne sert de délibérer en faveur des désirs de l’ego car elle possède cette même aura puissante que diffuse le sage. Bref, centrée dans le calme et unifiée, l’intuition ne s’emballe pas dans les drames des sentiments ni les combines du mental. Neutre, c’est-à-dire sans jugement ni prise de position, elle montre tout simplement ce qui est à accomplir et comment y parvenir. L’intuition est toujours là disponible. Qu’on la suive ou non ce n’est pas de son ressort. Son travail consiste à nous faire voir (troisième œil) ou entendre (troisième oreille) une direction, et nous, nous avons à la valider ou à la rejeter. C’est à nous que revient la responsabilité de choisir. De grâce, visons l’aisance plutôt que la misère. Bref, il suffit de taire tout le brasse-camarade du moi pour connaître précisément ce que nous avons à faire dans le calme et la confiance et suivre ce chemin si tel est notre décision.

Harmonie universelle et cascade de bienfaits

«La réflexion personnelle est l’école de la sagesse.»

Baltasar Grancian y Morales

Dans cet article, nous avons étudié la troisième leçon de la méthode Effet geyser. Ainsi, nous avons compris que c’est en nous inspirant des enseignements des maîtres de sagesse et en écoutant notre propre voix intérieure (l’éveil à soi) que notre vie devient plus aisée, c’est-à-dire qu’elle se place dans l’ordre naturel des choses d’où s’écoule l’harmonie et tous les bienfaits qui s’en suivent en cascade. Concrètement cela veut dire vivre sa vie en faisant ce que l’on pense honnêtement et sincèrement devoir faire et ce avec quoi nous sommes parfaitement en paix sans tenter de déformer la réalité pour satisfaire les désirs de l’ego, sans résister, fuir ni blâmer la vie ou tout autre source extérieure à soi pour notre malheur. Trois mots résument bien ce qu’est la sagesse : jugement intelligent, neutre et bienveillant. Il n’est toutefois pas aisé d’écouter sa sagesse et de lui être fidèle, c’est ce que nous verrons dans le prochain article.

Lorsque nous suivons la voie du soi, notre vie s’installe alors dans un mouvement harmonieux et il devient possible de vivre une vie plus consciente qui apporte quiétude et satisfaction. Vous voyez, nous sommes tous des maîtres de sagesse! Voilà qui complète très bien ce rendez-vous ne trouvez-vous pas!

Faites voyager la lumière: n’hésitez pas à partager cet article. http://www.fontainedelumiere.wordpress.com

 

2 réflexions sur “Moi! Un maître de sagesse?

  1. Ah Martine, quel excellent billet qui arrive juste à point. À l’aube de partir me ressourcer en mettant mes pieds dans un sable blanc, je me disais justement qu’il était impératif de me reconnecter à moi. Ça fait un an que j’ai téléporté ma vie dans une autre ville, m’acharnant à me prouver dans un nouvel emploi, en m’oubliant trop souvent. Moi qui me fiais à mon intuition, je réalise que je l’ai empêché de s’exprimer à plusieurs reprises pour entrer dans le rang, pour faire ce qu’il fallait faire, comme les autres. J’ai le message brouillé ! Je me dois de revenir à mon essence, de retrouver cette voix intérieure, celle qui m’a amené à jouer le rôle que je voulais tenir dans ma propre pièce de théâtre. Et comme je tenais ce discours intérieur, comme je me disais que ce voyage serait un point tournant pour la suite des choses, qu’il serait le moment de revenir à mon harmonie intérieur, bien voilà que tu arrives avec ce billet qui me donne le vent dans les voiles. La vie nous met une belle table avec tout ce dont on a besoin…il ne suffit que d’étendre le bras. Merci Martine.

  2. Chère Mimi, toujours aussi ouverte à la vie, à apprendre, à réfléchir pour mieux vivre. Je suis heureuse que cet article soit pour toi un outil de réflexion. Il l’est pour moi également. On se perd souvent à travers tout ce qui n’est pas soi. Cet article m’amène à vouloir m’installer au cœur de ma vie en écoutant ma voix intérieure tout comme tu le feras les deux pieds dans le sable. Je te souhaite un temps de ressourcement qui ouvrira les portes de ton bonheur encore plus grandes que tout ce que tu imagines. L’essentiel s’est de suivre le guide qu’est le cœur. Bonne vacances belle Mimi et que toute la sagesse t’accompagne dans tes moments de réflexion.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s