Accès VIP·Réflexions à la fontaine

Pièce chanceuse

Depuis le fond du bassin, un petit objet métallique de forme ronde brille sous les reflets du soleil qui transpercent l’eau de la fontaine de lumière. Vous l’avez deviné, il s’agit de votre pièce de monnaie, celle que vous avez chargée d’un vœu, puis mentalement lancée en fontaine. Si vous regardez de plus près, il y en a plusieurs qui recouvrent ce plancher.  Nombreux vous avez été à vous laissez emporter par cette superstition qui promet de réaliser un désir.

Cher lecteur, je vous souhaite à nouveau la bienvenue! Ce rendez-vous bien amical servira à soulever une couche de ce mystère. Je n’ai pas la prétention de dévoiler tous les secrets d’une pratique ancienne mais, à tout le moins, nous en saurons davantage sur le sujet, soit juste assez pour saisir du bout des doigts la magie qui anime ce geste.

Synchronicité et fou rire

 « L’observation recueille les faits; la réflexion les combine; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.  Denis Diderot

À notre dernière rencontre, je vous ai invité à ranger physiquement cette pièce à un endroit à portée de vue afin que vous puissiez demeurer en contact avec l’objet. Le but comportait trois volets. Celui de susciter quelques réflexions, de faire ressortir les croyances que vous entretenez à ce sujet et, enfin, celui d’élargir votre pensée. À cette occasion, des souvenirs enfouis dans votre mémoire proche ou lointaine ont possiblement resurgi du passé et certains faits cocasses se sont peut-être déroulés autour des notions de fontaine, d’eau ou de pièce de monnaie. À ce propos, j’en ai un à vous partager concernant ces fameux sous noirs qui sont maintenant en voie de disparition.

Dès que fut publié le dernier article intitulé «Fontaine mystérieuse», je me suis promise de trouver une pièce de monnaie pour faire l’exercice que je vous suggérais de réaliser. En bon cordonnier mal chaussé, cela m’est complètement sorti de la tête. Par contre, un peu plus tard dans la journée, je suis partie faire une sortie de course à pied. À un moment donné sur mon trajet, je baisse spontanément les yeux au sol et, à cet endroit exact, j’aperçois un petit sous noir sur le bord de la route. Cet événement qui m’a fait sourire n’a absolument rien d’extraordinaire me direz-vous. Je répondrais oui, vous avez raison. Mais, justement j’avais dans l’idée de me trouver une pièce et j’aurais pu tout aussi bien manquer celle-ci. En tout cas, c’est une manifestation amusante de «synchronicité», c’est-à-dire la survenance simultanée de deux événements sans lien de causalité apparent, mais qui prennent un sens pour celui qui les perçoit (mon intention de trouver un sous et la pièce repérée sur ma route). En pleine course chronométrée, j’ai préféré poursuivre plutôt que de faire demi-tour et de m’arrêter pour ramasser cette «pièce chanceuse». Mais, symboliquement, c’est tout de même un bon présage ne trouvez-vous pas? Un autre événement vient tout juste de se produire. J’en ai le fou rire!

En parallèle à l’écriture, pour joindre l’utile à l’agréable, j’effectue également des corvées ménagères. C’est beaucoup moins plaisant, mais absolument nécessaire. Bref, j’ai toujours du lavage qui culbute dans mes appareils électroménagers. C’est en ouvrant la porte de la sécheuse qu’un sous noir me tombe littéralement dans la main. Vous avez raison. Le fait de trouver de la monnaie en faisant le lavage est une chose très courante. Qu’elle me tombe dans la main, pendant que j’écris ce paragraphe illustrant des synchronicités à propos de pièces de monnaies, avouez que c’est comique! Cette fois-ci, nul besoin de m’arrêter pour la ramasser, il me suffit d’ouvrir la main pour l’attraper! Je me sens soudainement comme une machine à sous!!! Bref, c’est ainsi que j’obtiens cette pièce pour faire l’exercice.

Je considère ces deux événements comme étant un clin d’oeil de la vie qui m’encourage, tout en profitant de cette opportunité pour me donner un coup de pouce avec mes travaux et plaisanter avec moi! La vie est beaucoup moins sérieuse qu’on le pense. En réalité, ce qui importe c’est le sens que l’on donne soi-même à tous ces événements banals qui surviennent au quotidien et qui font de la vie un merveilleux terrain de jeu. Mais, reconnaissons néanmoins qu’il y ait des événements comme ceux-ci qui se distinguent de par leur caractère inusité et qui éveillent en soi une curiosité qui nous appelle à les explorer davantage.

Superstition

La superstition confère un caractère insolite au vécu et donne souvent à réfléchir sur la nature de la vie. En soi, elle résonne comme un écho. On la ressent sous forme de sensations, de vagues impressions, d’intuitions ou, au contraire, comme une prescription aussi claire qu’un panneau de signalisation. Dans notre société dominée par la raison, le savoir intuitif est généralement invalidé et considéré comme insensé, tout comme le sont les superstitions. Faute d’explication scientifique du type «en bonne et due forme», on relègue le mystérieux de l’inexpliqué au domaine irrationnel du superstitieux.

Ceci explique la nature du discours intérieur que vous avez probablement tenu au sujet de cette pièce que vous avez lancée virtuellement en fontaine puis gardée sous l’oeil. Ainsi, exposé à vos croyances, vous avez possiblement été divisé entre le rationnel et l’irrationnel de la chose. Soit vous avez écarté l’exercice du revers de la main, soit vous avez tout simplement gardé l’esprit ouvert en vous disant, qu’après tout, superstition ou pas, vous n’avez rien à perdre. Examinons le sujet de plus près.

Issue de notre culture et souvent soutenue par la religion, une superstition n’est rien d’autre qu’une croyance qui consiste, d’une part, à expliquer des faits par des causes surnaturelles (divines ou diaboliques) et, d’autre part, à attribuer un caractère sacré à des pratiques, puis à leur donner un pouvoir positif  (l’étoile filante, la patte de lapin, le trèfle à quatre feuilles, …) ou négatif (le miroir brisé, le chat noir, l’échelle, …). La pièce chanceuse relève de la croyance et la fontaine du sacré. Ce qui dote la superstition d’un pouvoir c’est notre croyance en ses fondements et notre foi en elle. Ceci influence nos comportements en nous suggérant un mode de pensées sur lequel s’articulera ensuite notre agir. Revenons à notre pièce lancée en fontaine. Mais au fait, vous savez d’où provient cette superstition?

Le lancer de la pièce en fontaine

Afin d’expulser l’eau en de magnifiques jets, la fontaine doit d’abord être alimentée par une source d’eau. Les écrits anciens racontent qu’à l’origine ces points d’eau vive ont pris naissance suite à une intervention divine ou sacrée; tel qu’un geste posé ou un choc donné au sol par Dieu, une divinité, un saint, ou encore, par un être surnaturel. Voilà d’où elles puisent leur pouvoir magique. Or, dès l’antiquité, la fontaine est symboliquement associée à une source d’eau consacrée. On y lançait une pièce afin de s’attirer les faveurs de ces êtres lumineux, c’est-à-dire d’obtenir une guérison, d’éloigner le malheur et la mort ou d’attirer l’amour par exemples. Le lancer de la pièce en fontaine revient à poser le même geste sacré, soit celui d’adresser une demande à une divinité. À propos de votre vœu, s’est-il déjà réalisé? Si ce n’est pas encore fait, vous vous demandez sûrement ce qui en advient. C’est ce que nous verrons à l’instant.

Puissance du vœu et forces de croissance

Ce vœu que vous avez formulé plus tôt, vous l’avez symboliquement offert à la fontaine de lumière dans le but d’être exaucé. Il vous a mis en contact avec une de vos forces de croissance qui cherche le chemin pour naître et se manifester. Vous espérez ainsi que le mouvement de la vie se synchronisera à cet espoir de réalisation n’est-ce pas? Je vous le souhaite vivement!

Emplit de vos meilleurs sentiments, le vœu possède une fabuleuse puissance de réalisation. Prenez un moment pour vraiment sentir cette force en vous. Étirez les bras et déposez les mains sous la tête, puis soulevez les pieds pour les poser sur un objet qui servira de pouf le temps d’une rêverie. Respirez lentement et profondément. Pensez à votre vœu, centrez puis fixez votre attention sur son accomplissement. Oups! La liste d’épicerie, les choses à ne pas oublier, puis le «qu’est-ce qu’on mange pour souper» apparaissent comme autant de fenêtres «pop-up» sur l’écran de l’ordinateur! Oui, je le confirme, c’est tout un défi que celui de libérer son esprit du brouhaha souvent bruyant qui l’occupe et de se concentrer sur un seul objet de réflexion. Persévérez car vous finirez par trouver ce lieu que la plupart d’entre-nous cherchons. Prenez le temps qu’il faudra. Revenez à votre vœu, plongez dans votre vœu, vivez votre vœu. N’est-ce pas là de magnifiques sentiments! Vous voilà maintenant connecté avec votre propre source, avec Soi. Voyez comme c’est divin!

Il n’y a pas que la fontaine et sa déité qui possède du pouvoir, vous en avez également. Aller à la fontaine (physiquement ou symboliquement), nous place dans un état mental propice à cette connexion à Soi en faisant jaillir librement notre force de réalisation sans aucune contrainte ni entrave. Ce souhait est très réalisable à condition de vous synchroniser à votre vœu et laisser la vie vous aider dans cette tâche; tout comme je l’ai fais en suivant la piste des petits sous noirs parsemés sur ma route. C’est en partenariat avec le divin que tout devient possible. La magie s’opère alors en nous plaçant au bon endroit au bon moment, en nous faisant rencontrer des personnes significatives qui nous aideront ainsi que des situations et circonstances précises qui, de fil en aiguille, réaliseront ce  que nous souhaitons voir se manifester pour nous. Et comment doit-on faire pour se synchroniser me demanderez-vous? C’est ce que nous examinerons dans les prochains articles. D’ici là, faites des vœux et vivez-les dès maintenant!

© 2012 Martine Trudel

Si vous avez aimé cet article, partagez ce lien et faites-le circuler! Laissez-moi vos commentaires, expériences ou réactions.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s