Accès VIP

Tristesse en toute zénitude

12Quoique tout aille bien pour moi et les miens, et j’ai même vérifié si je n’étais pas en syndrome prémenstruel (!!), je ressens particulièrement de la fatigue ainsi que de la tristesse depuis hier. C’est comme si un nuage s’était installé au-dessus du Québec et que s’est maintenant à notre tour de sentir ce vent froid qui traverse les frontières. Évidemment, il ne faut pas trop se poser trop de questions. Avec le resserrement des mesures, le plan astral s’est gorgé d’émotions plus denses qui nous affectent tous à des niveaux différents. Certains ont momentanément perdu leur emploi tandis que d’autres doivent ternir le fort encore plus fort. Mais vous savez quoi, c’est ok de vivre de la tristesse et c’est ok de l’exprimer ; cela fait parti de la transformation et ce n’est surtout pas à bannir de notre vécu. En fait, c’est zen d’exprimer ses émotions et de constater avec sagesse que la tristesse fait partie de notre expérience. Une fois que cela est dit, nous pouvons alors continuer à avancer en respectant notre rythme et en acceptant aussi notre vulnérabilité. Profitons-en pour se réconforter avec tous ces arcs-en-ciel affichés, car c’est à cela qu’ils servent n’est-ce-pas ! 

 

Par contre, c’est la démobilisation qui inquiète. Vous savez, lorsque s’ajoute un poids à la tristesse, qu’on arrête de vivre sa routine et qu’on a plus le courage d’avancer. Le chaos et la désorganisation sont une étape du changement. Il faut l’accepter, mais il ne faut pas abandonner ce mouvement qui nous déplace ailleurs et plus haut, même si cela exige plus d’énergie que d’ordinaire. Le secret s’est de continuer à avancer, à se maintenir en action, malgré le ralentissement, malgré les efforts supplémentaires à fournir et malgré la tristesse. Gardons courage ! C’est également très acceptable de vivre une certaine lassitude devant tout ce brouhaha et de s’offrir un temps de répit pour soi. On comprend que ce n’est pas un mouvement d’abandon, mais bien de régénération. C’est très différent.

Je vous invite donc dans ce 12 ième jour de défi à vivre sans censure la gamme des émotions qui se présentent à vous et qui bougent dans votre corps émotif. Observez-les, nommez-les,  pour ensuite les faire transiter à travers votre cœur afin trouver en vous cet espace en soi qui vous ouvre grand les bras. C’est ça le 5D, une nouvelle façon d’appréhender sa réalité avec un niveau de conscience, d’amour et de compassion encore plus grand qu’avant. N’hésitez pas à vous confier et à sortir le «méchant», c’est-à-dire à exprimer ce qui vous pèse.

Voilà qui est réconfortant !

Je vous laisse avec cette magnifique perle de lumière.

pl56cartecristallisation-001

Restez zen ! 

Namasté

Martine Trudel, T.T.S. | B.T.S | Maître Reiki

Praticienne certifiée M.A.R.I.

http://www.fontainedelumiere.com

martinetrudel.bts@gmail.com | 438-351-4254

©Martine Trudel, mars  2020

Ce texte peut être utilisé à condition que le nom de l’auteure et la source soient mentionnées et que le contenu ne soit pas modifié. Merci d’honorer ainsi mon travail.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s