Croissance personnelle·Flamme Violette·Ho'oponopono

La flamme violette au secours de l’hypersensibilité

Préambule

«Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent leur propre sensibilité». Albert Einstein

Bien avant que la sagesse hawaïenne Ho’oponopono me soit présentée et qu’elle fasse l’objet de recherches sur la purification de soi, il y a plusieurs années j’ai exploré les vertus de la flamme violette qui a également le pouvoir de transformer l’énergie négative de nos expériences non résolues. J’ai été en contact avec cette source de purification en m’intéressant d’abord aux chakras de notre corps de lumière, plus communément appelé aura[1]. J’ai compris que ces chakras sont des centres d’énergie spirituelle logés dans certcorpsdelumiereqqqqqq_2-001wgains organes de notre corps physique qui le nourrissent en lumière. Ceux-ci sont reliés à une des douze Flammes sacrées d’énergie spirituelle et chacun d’eux porte une des couleurs de l’arc-en-ciel qui diffusent des qualités spécifiques au rayon émané. Poursuivant mes études sur le sujet, j’ai également appris qu’ils étaient liés à une légion d’anges, d’archanges et à des maîtres ascensionnés. Comme vous le savez, ces êtres bienveillants offrent une protection psychique qui renforce celui qui les invoque. C’est ainsi que j’ai découvert maître Saint-Germain, seigneur de la flamme violette, qui nous apprend à utiliser ce rayon pour guérir tant le corps, l’âme que l’esprit. Alors, je me suis mise consciemment au nettoyage de mon karma afin de vivre dans la tranquillité de mon esprit. Cette quête de paix intérieure est pour moi une préoccupation constante. Voici pourquoi.

N’ayant pas un vécu plus lourd que la plupart d’entre nous et jouissant d’une vie qui permet de m’épanouir dans de bonnes conditions, jusqu’à tout récemment je me questionnais sérieusement quant à savoir d’où me venait cette lourdeur à l’âme qui pèse constamment sur moi. Même après toutes ces années d’études et de croissance personnelle, je ne comprenais toujours pas pourquoi j’accumulais ainsi un bagage psychique indésirable qui sans cesse me collait à la peau comme une sangsue. Chaque fois, cette sensation désagréable déclenche un besoin de nettoyer mon énergie dans ma tête, mon cœur, mon corps et mon esprit. Comme un coup de pouce venant de la vie, c’est alors qu’un article s’est retrouvé entre mes mains. Bien que cela m’apparaisse maintenant évident, c’est grâce à cette information que j’ai pris conscience que je fais partie de ce groupe de personnes «à fleur de peau» qu’on appelle les hypersensibles.

Eurêka! Mon vécu venait alors de s’éclairer par tous ces liens qui émergeaient et que je percevais à présent. C’est ainsi que je compris que mon hypersensibilité m’amenait à accumuler une plus grande charge de matériel psychique et à le ressentir plus intensément que la majorité des gens. Or, en s’accrochant ainsi à mon aura, toutes ces spirales d’énergie que je ramasse au quotidien me surchargent et me déstabilisent. Par conséquent, je dois m’en purifier en les traitants afin de les désamorcer et ainsi éviter d’affecter ma vie. De fait, en embrouillant ma pensée et mes sentiments, ce contenu engendre par ricochets un enchaînement de ratés qui sabotent ma réalité en créant des événements indésirables. Enfin, je saisissais pourquoi la vie me ramène toujours au thème de la purification et à l’étude de la flamme violette. Oui, intuitivement je sais que je dois apprendre à maintenir la clarté de mon âme en apprivoisant cet état sans m’accrocher inutilement à des situations qui ne devraient pas m’affecter ni demander autant d’énergie à résoudre. Maintenant je peux travailler à la source de mes ennuis en apprenant à me servir de ma grande sensibilité pour soigner, guérir et faire le bien en moi et autour de moi.

Chers lecteurs, cet article vous présente quelques notions de base sur le sujet de l’hypersensibilité, de même que des moyens qui soutiennent le processus de nettoyage et de purification par le recours à la flamme violette qui transmute toute énergie négative en pure lumière. En cours de lecture vous découvrirez peut-être que vous avez un tempérament hypersensible. Bien qu’entre 15 à 20% de la population[2]soit concernée, que nous soyons hypersensibles ou non, nous avons tous besoin d’accroître nos outils d’hygiène mentale et spirituelle afin de garder le cap sur soi et réserver notre énergie pour les vrais enjeux de notre vie, soit la création d’une réalité pleinement satisfaisante.

 À fleur de peau

«Je suis doué d’une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire.» Gustave Flaubet

Nous sommes tous pourvu d’une sensibilité et certaines choses nous touchent plus que d’autres. Cependant, l’hypersensibilité rend la personne «à fleur de peau». Cette expression signifie avoir une sensibilité exacerbée. Une personne sur cinq possède[3] un système nerveux plus sensible, c’est-à-dire plus réceptif à la stimulation[4] que la moyenne. En ce sens, placé dans une même situation, la personne hypersensible réagira différemment d’une autre personne. C’est que la première captera des stimuli qui échapperont à la seconde et traitera ces données avec plus de soin et de minutie. Par conséquent, son vécu face au même événement sera complètement différent de celui de la personne moins sensible. Voici un exemple qui vous permet d’appréhender depuis l’intérieur le monde d’un hypersensible.

«Lorsque la majorité des gens entrent dans une pièce, ils remarquent le mobilier et les personnes qui s’y trouvent. Point final. Les hypersensibles peuvent percevoir presque instantanément, qu’ils le veuillent ou non, l’humeur des gens, les amitiés et inimitiés, la fraîcheur de l’air ou, au contraire, l’odeur de renfermé, la personnalité de quiconque qui a arrangé les fleurs dans le vase.» [5]

Or, vous comprenez que pour les hypersensibles il est facile d’être surchargé par la quantité incroyable d’information qui parvient à leur cerveau et de développer l’impression de vivre dans un monde tout à fait différent de celui du reste de la population. Voilà d’où me vient l’idée d’être une extra-terrestre et de vivre dans un monde de fous! Cette sensibilisation accrue peut donc engendrer épuisement, désordre dans les pensées ainsi que des réactions émotives plus intenses lorsqu’il y a un degré de stimulation élevé. C’est parce que cela perturbe et agresse la personne qui traitera une situation de stress comme une brutalité, voir même comme une alerte qui, en fait, est une fausse alerte. Ceci est tellement vrai que dans des situations au top de l’échelle j’ai l’impression d’avoir le doigt coincé dans une prise électrique me retrouvant ainsi survoltée par le courant, les cheveux raidis et fumants sur la tête! Bref, pour éviter de «faire disjoncter les fusibles», il vaut mieux se tenir dans un degré optimal de stimulation, niveau qui varie d’un hypersensible à l’autre.

Voilà que je saisis maintenant mieux d’où me vient cette lourdeur qui pèse sur ma coquille-001wgvie et pourquoi je préfère la douceur de mon petit cocon au rythme effréné du monde extérieur. D’ailleurs c’est souvent le cas des personnes «à fleur de peau». Ainsi, pour se protéger de leur vulnérabilité au stress et aux agressions, après leur journée de travail elles recherchent le calme et l’harmonie en se réfugiant dans la solitude pour remettre leur vie au neutre, au point zéro, afin de ne pas s’embourber d’un contenu psychique indésirable. Malheureusement, certains pourront toutefois se refermer dans leur coquille, et même s’isoler, par peur d’être blessé. Forcément, il est facile de présumer que ce trait inné de la personnalité (et non une maladie) s’apparente à une malédiction et chercher à le dissimuler. Mais au contraire. Et si l’hypersensibilité était plutôt un don? C’est bien ce qu’affirme Elaine N. Aron[6] et j’avoue qu’elle m’a convaincu.

Bénédiction

«Tout peut être un obstacle. Tout peut être une bénédiction.» Geleck Rinpoché

Il est vrai que les personnes hypersensibles sont constamment bombardées par leurs sensations, bouleversées par leurs émotions et épuisése par la quantité de stimuli qu’elles perçoivent en une journée. Croyez-le ou non, malgré tout, cette condition apporte de nombreux bienfaits. Ces personnes comme moi ont beaucoup à offrir à la société de par leur façon d’envisager ce monde et d’y ajouter leur propre touche. Celles-ci excellent dans les métiers comme celui de conseiller, philosophe, chercheur, écrivain, historien, juge, thérapeute, musicien, artiste, etc. Soulignons le développement plus affiné de leur intuition, leur monde intérieur riche (une imagination débordante et une créativité florissante) et leur capacité à détecter les nuances d’une situation plutôt que d’y voir une simple version en noir et blanc de la réalité. Les hypersensibles sont donc dépositaires d’une profondeur d’esprit, d’un sixième sens plus aiguisé, et s’intéressent ainsi davantage à la dimension spirituelle de la vie (introspection, connaissance de soi, développement personnel, philosophie de vie), à la littérature et aux arts. Enfin, elles ont un niveau d’empathie et une capacité d’écoute supérieure qui font d’elles d’excellents aidants. Cette connaissance intérieure dont nous disposons peut certes guider autrui en apportant de nouvelles informations à examiner pour élargir sa vision du monde et mettre son vécu en perspective. C’est ce que je fais en ce moment avec vous.

Voici un exemple de ces bienfaits. Ceux qui me connaissent savent que j’aime profondément l’être humain, autant son essence lumineuse que sa personnalité. Lorsque je rencontre l’autre, mon attention se focalise sur la beauté du rayonnement que je perçois chez lui de même que sur la joie que j’éprouve à le voir. Or, pour le saluer, je privilégie le mode bise et câlin. Ah! J’adore les câlins! Il est tellement bon de serrer l’autre dans ses bras afin d’honorer cette personne qui se présente à soi. Bref, en un geste je peux sentir le niveau d’énergie d’autrui, son humeur et les qualités de son être. Du même coup je peux l’envelopper de cette énergie positive qu’il suscite chez moi. En fait, je ne fais que lui rendre ce qu’il éveille en moi. Du fait de mon hypersensibilité, inutile de vous dire que cet échange engendre de grandes vagues d’affectivité chargées de solidarité, de compassion et d’amour à des intensités qui permettent de sentir la vie avec l’âme, un niveau qui échappe souvent aux moins sensibles.

 Voici un autre exemple. Vous l’avez deviné, mon hypersensibilité m’amène à être intense et à m’émerveiller facilement. Habituellement, pour tout événement que je planifie, je pointe une dimension de celui-ci qui suscite une réjouissance sur laquelle je surfe afin de maintenir un degré d’enthousiasme constant et élevé. Cette effervescence intérieure fait vibrer mon âme à des niveaux supérieurs qui amplifient ma perception du bonheur et donne le sens à ce que je vis. Or, une personne avec une sensibilité moyenne éprouvera particulièrement cet emballement avant que l’événement ait lieu, sensation qui s’atténuera graduellement pendant et après. Pour moi c’est différent, car ces trois moments sont souvent à une intensité équivalente, et parfois, il me semble qu’ils se fusionnent en un état global qui me vaut l’étiquette de «mangeuse de soleil». En ce sens, j’aime anticiper, vivre intensément et exprimer profondément ma gratitude pour la réalisation d’un événement vécu. La vie est certes une expérience tout en couleur avec le discernement de tous ces ravissements qui procurent une certaine extase à l’âme. Quoique cela puisse être énergisant, cela peut aussi s’avérer épuisant lorsque cela dépasse ma capacité d’absorption du bonheur. Oui, c’est dingue à dire, mais c’est tout à fait juste! Comme quoi perçût positivement ou négativement, un stimuli est un stimuli.

Subtilité de la réalité

«Sois subtil jusqu’à l’invisible, sois mystérieux jusqu’à l’inaudible; alors tu pourras maîtriser le destin de tes adversaires.» Sun Tzu

 L’hypersensibilité dote la personne de petites antennes invisibles qui s’ajoutent aux nombreux traits de sa personnalité, ce qui lui permet de ressentir et de vivre plus intensément la réalité. Ainsi, celui qui est «à fleur de peau» capte des dimensions subtiles qui échappent habituellement aux perceptions des autres qui sont moins sensitifs que lui. Pourtant, elles sont accessibles à tout un chacun si on prend le temps de se connecter aux multiples dimensions de la vie en s’ouvrant à ses sens intérieurs. Vous le savez très bien, le monde qui nous entoure est en constante interaction avec des ondes de toutes sortes, que se soit des ondes radio, micro-onde, rayon x, ultra-violets ou tout autre mouvement du spectre électromagnétique insaisissable pour l’œil humain. Les pensées et les sentiments forment également des ondes que nous émettons (lorsqu’elles proviennent de nous-même) ou que nous recevons (lorsqu’elles nous parviennent depuis notre environnement). C’est bien réel. Elles sont là tout autour de nous et «[…] Si vous ressentez des inspirations, des turbulences, des vibrations qui créent en vous des états en provenance de l’extérieur, c’est que vous captez des ondes …»[7]

Le pouvoir de la pensée, c’est-à-dire la croyance que celle-ci crée notre vie, est devenue avec le temps une idée farfelue, possible, probable puis, dans les décennies à venir, elle deviendra une vérité expérimentée consciemment par la majorité. Or, il est logique de croire que cela sera admis plus aisément dans la conscience collective grâce notamment, aux sciences de l’esprit et aux découvertes de la physique quantique qui nous a ouvert le monde à partir d’une lunette microcosmique. Le best seller comme Le secret de Rhonda Byrne, ou encore le film et livre de William Arntz, Betsy Chasse et de Mark Vicente, «Que sait ont vraiment de la réalité?», font certainement progresser cette conception de la vie. Certes, l’idée que les pouvoirs de notre esprit prévalent sur la matière constitue une percée incroyable dans notre monde conditionné et ordonné selon une structure mentale basique limitant l’épanouissement de l’humain.

 Onde de pensées

«Nous sommes ce que nous pensons. Avec nos pensées nous créons le monde.» Bouddha Sakyamuni

Pour un être hypersensible comme moi, la croissance et l’évolution de la conscience de soi que génère la croyance que tout ce que l’esprit est capable de s’imaginer, il est capable de l’accomplir est un grand soulagement. Ceci implique que nous ayons l’opportunité d’accomplir en toute liberté une vie qui dépasse tout ce à quoi nous n’avons jamais osé nous imaginer pendant que nous étions prisonniers d’une réalité rigide où tout était déjà tracé par avance. On peut enfin se donner le droit de sortir du rang et de modeler sa vie selon ses propres critères de bonheur, d’où l’apparition des nuances et de toutes les couleurs. Avec foi, en sautant dans le vide de l’inconnu, on s’aperçoit alors que c’est tout l’univers qui nous supporte, ce qui fait déferler vers soi des synchronicités qui placent notre monde sur une onde qui reflète cette vision perçue intuitivement. La pensée précède la manifestation.

Ce paradigme nous amène donc à percevoir la dimension matérielle dans laquelle nous évoluons comme étant au service de l’esprit ou si vous préférez du Soi. Étant donné de leur intériorité plus développé, je crois que les hypersensibles ont un pas en avance en ce qui a trait à l’éveil au soi et à l’émancipation de l’être de ses conditionnements. Je pense que ce cheminement qui permet de reprendre les commandes de sa propre vie, nous amène à redevenir ces esprits libres que nous sommes en vérité. Et c’est en utilisant notre cerveau pour comprendre et pénétrer davantage l’invisible à partir du corps (matière) en passant par la tête (mental), de la tête au cœur (émotions) et du cœur jusqu’à l’esprit (l’âme ou le Soi) que nous y parviendrons tous.

sensibilite-001wg

La sagesse des anciens

«Consulte les anciens, écoute les vieillards. L’homme qui n’est sage que de sagesse propre n’est pas sage.» Joseph Joubert

Dans ce processus d’ascension de la conscience de l’humain vers le divin, la sagesse des anciens nous révèle que nous ne sommes pas seuls dans ce cheminement puisque nous sommes constamment guidés par le monde invisible. Vous savez ces ondes invisibles à l’œil qu’on ne voit pas, mais qui pourtant sont très réelles? Elles forment ces dimensions de la vie qui nous échappent continuellement. Et ces dimensions sont peuplées d’êtres bienveillants qui soutiennent le Plan Divin de la Terre qui consiste succinctement à être un paradis terrestre, quoique pour différentes raisons nous soyons très loin du plan originel. Or, nous sommes tous guidés par notre nature supérieure (le Soi), ce qui se traduit notamment par l’intuition, mais aussi par le soutien de grands êtres que l’on nomme guides, maîtres, anges, une guidance qui passe souvent inaperçue, mais qui est tout à fait naturelle pour celui qui regarde avec les yeux de son âme. Alors, dans les prochains paragraphes je vous entretiens succinctement d’une de ces ressources invisibles qui nous est accessible, soit du soutien apporté par maître Saint-Germain et la flamme violette de la transmutation.

 La flamme violette à notre secours

«Je suis la flamme violette! Je suis la pureté que Dieu désire.» Elysabeth Clare Pophet

Nous le savons, notre monde est envahi d’ondes de pensées qui nous arrivent de partout, ce qui suscite chez la personne une réponse au stimuli, c’est-à-dire une réaction. Inévitablement, toutes ces informations qui flottent autour de soi nous sollicitent et nous impactent consciemment ou non. Soit l’information et son effet se placent harmonieusement dans notre psyché ou, au soit contraire, elle nous surcharge ou nous dérangent de par l’effet qu’elle provoque sur soi. Les personnes «à fleur de peau» sont plus affectées puisqu’elles ont registre de perception plus vaste d’information qui provient à la fois de leur environnement extérieur et leur monde intérieur. En cas de surcharge, il est nécessaire de se libérer du poids engendré, car celui-ci ne fera que s’accumuler et hypothéquer notre bien-être tant physique, mental qu’affectif.

Donc, pour purifier ce matériel psychique constitué notamment des stimuli de notre environnement et leur charge, de même que par nos pensées et émotions négatives, il est primordial d’utiliser nos moments de solitude pour liquider ce trop plein et retrouver la paix intérieure. Il est possible de traiter plus globalement l’information à nettoyer sous forme de groupement (l’expérience soirée entre amis par exemple) au lieu de traiter une information à la fois (le détail de tout ce qui a été observé dans la soirée), à moins qu’il soit nécessaire de s’arrêter particulièrement sur un aspect plutôt dérangeant. Dans ce cas, il vaut mieux s’y attarder individuellement. Dans les deux options, le recours à la flamme violette de transmutation peut nous soutenir. Voici en quoi consiste cette méthode de purification.

 Vertus de la flamme violette

«Pour ceux qui ont développé leur vision spirituelle, la flamme violette ressemble à un feu, dont le spectre de couleurs va du sombre indigo au ton brillant de l’améthyste jusqu’au rose violet. Vous pouvez voir cette flamme consumer les débris karmiques.» Elysabeth Clare Prophet

chakras-001wgComme je le mentionnais plus tôt, notre aura ou notre corps de lumière (vous savez c’est cette enveloppe invisible qui recouvre notre corps de chair) est composée d’une série de chakras. Ces centres d’énergie spirituelle qui s’apparentent à des soleils miniatures tournant sur eux-mêmes diffusent ainsi une énergie selon la couleur de leur rayonnement (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet, argenté, or, en plus des amalgames de certains de ces tons fusionnés ensemble). Référez-vous à l’image ci-contre qui représente les sept premiers rayons.  Chacun d’eux possède des vertus précises qui nous mettent en contact avec nos pouvoirs intérieurs et avec des aspects particuliers de notre vie. Il s’agit donc de vibrations ou d’ondes supérieures qui transportent des qualités divines qui irradient et nourrissent à la fois notre corps (par le biais de certains organes auxquels ils sont reliés), notre cœur (notre affectivité constituée de nos émotions et sentiments), notre tête (nos pensées, notre mentalité) et notre esprit (l’âme et le grand Soi). Ainsi, nos chakras nous unissent à notre nature subtile, immatérielle ou divine. Nous sommes bien loin du noir et blanc du rythme hypnotisant du métro-boulot-dodo n’est-ce pas!

 La flamme violette est une puissante énergie spirituelle de haute fréquence de couleur violet. Elle fait parti du spectre des 12 Flammes ou Feux sacrés. On dit que Maître Saint-Germain est le gardien du septième rayon, la flamme violette, et qu’il a pour mission de transmettre cette connaissance afin que tous puissent l’utiliser pour favoriser leur bien-être ainsi que leur évolution personnelle et spirituelle. La flamme violette est porteuse de certaines qualités. Elle est notamment réputée pour la revitalisation et le renforcement de l’être. En fait, on dit de la flamme violette de transmutation qu’elle transforme l’énergie négative inscrite dans notre aura (les spirales qui s’agglutinent sur elle) en énergie positive, ce qui favorise l’harmonie et la guérison. Bref, comme la méthode Ho’oponopono, elle libère, nettoie et purifie l’être en consumant les pensées et les émotions qui sont source de problèmes. De plus, si on croit en la réincarnation et au Karma, Saint-Germain nous indique que la flamme violette dissout la source des traumatismes vécus non seulement dans cette vie, mais qui proviennent également de vies antérieures. Ayant laissés des traces profondes dans la conscience, la personne en est encore aujourd’hui affecté. Un travail en profondeur est donc possible avec cette flamme spirituelle.

 Utilisation du septième rayon

«Radieuse spirale flamme violette, Descends et rayonne en moi!»  Elysabeth Clare Prophet

 Il importe de clarifier que l’utilisation du Feu Violet est accessible à tous sans égard à ses croyances religieuses. Or, chacun peut l’invoquer afin de recevoir ses bienfaits et d’unir le moi au Soi. La flamme violette porte des qualités universelles qui vont bien au-delà des discriminations habituelles que pose l’homme (âge, sexe, race, nationalité, classe sociale, etc.). Il est donc possible pour chacun de nous, hypersensible ou non, de canaliser cette flamme soi-même, c’est-à-dire d’invoquer ses qualités afin d’en retirer des bénédictions, et ce dans tous les domaines de sa vie (amour, famille, travail, argent…). Si l’appellation «Dieu» qui apparaît dans l’article vous dérange, remplacez le terme par le mot qui vous convient. Je me réfère à la dénomination Dieu pour nommer l’intelligence universelle qui est la source de la vie et non pour me renvoyer à une croyance religieuse.

Il est également bon de mentionner que la flamme violette est un outil spirituel qu’on ne peut pas manipuler pour satisfaire les désirs de son ego. Or, cet allègement recherché grâce au septième rayon sera possible à condition de l’employer à des fins bienveillantes, c’est-à-dire qui veillent au bien de tous. En ce sens, la flamme violette agira sur les pensées et les émotions discordantes que la personne elle-même entretient qui crée une problématique dans sa vie. Elle ne pourra pas servir à changer les comportements de l’autre qui l’importune. À l’aide d’un exemple reçu de l’Archange Zadkiel, voici concrètement comment le soutien est apporté.

«Tout à coup votre aura est envahie par toutes sortes de pensées négatives. Vous décidez alors d’invoquer la flamme violette. Et Voilà! Le puissant pouvoir du septième rayon, à la manière d’une géante électrode d’énergie cosmique, commence à prendre forme autour de vous. Les anges de la flamme violette s’assemblent autour de vous. De leurs paumes tournées dans votre direction, ils lancent des rayons violets qui pénètrent vos quatre corps inférieurs et votre aura. Au moment où ces rayons traversent votre être, ils pulvérisent les conditions négatives. Elles disparaissent littéralement de votre cœur et de votre esprit. »[8]

 Appels à la flamme violette

«Lorsque vous récitez ce décret-ci et d’autres décrets de flamme violette, la flamme pénètre chaque cellule et atome de votre corps, votre intellect, vos émotions, votre subconscient et votre mémoire.» Broceliande

 Chaque personne peut canaliser cette flamme afin d’en retirer des bienfaits. Nous pouvons l’invoquer à l’aide de prières, de décrets, de mantras, d’exercices de méditation et de visualisation. Je le répète, l’action de la flamme violette agit à différents niveaux. Elle purifie nos pensées qui engendrent une difficulté (la cause). Par exemple, après une invocation à la flamme violette, un nouvel aspect par rapport à un problème vous éclaire et vous fait voir la situation problématique sous un nouvel angle, ce qui désamorce et dénoue le conflit vécu. La cause n’étant plus, les conséquences s’effacent d’elles-même dans votre psyché. C’est ainsi qu’en captant des pensées inspirées par l’activation de la flamme violette que la négativité est transformée en pure lumière. La  situation est donc en train de se dissoudre et de se résoudre!  Vous comprenez que ce ne sont pas les deux milles dollars que vous avez besoin pour faire ce voyage dans le sud dont vous rêvez pour vous ressourcer pendant le long hiver qui vont subitement tomber du ciel. Cependant, vous capterez plutôt des moyens pour faire des économies, ou encore l’inspiration de placer votre budget d’une telle façon à rendre la chose possible.flammeviolette-001wg

Pour celui qui a besoin d’un soutien émotif, c’est plus souvent le cas chez les personnes hypersensibles, en l’enveloppant, la flamme violette imprime dans son aura de nouvelles sensations qui apportent un sentiment de bien-être qui le réconforte. Toutes ces bonnes vibrations envoyées par la présence du feu violet sont telle une main portée sur votre épaule ou des bras qui vous enveloppent en signe de compassion. Suite à l’invocation, en syntonisant le poste radio par exemple, il se peut que vous entendiez une chanson qui suscite un profond réconfort pour votre âme, ce qui vous donne l’impression que la vie vous comprend parfaitement, qu’elle ne vous juge pas et, par surcroît, qu’elle vous appuie entièrement. Ce qui apaise votre état émotif et vous fortifie de courage, vous permettant de poursuivre votre journée en dépit des soubresauts vécus.

Au niveau intellectuel, en méditant la flamme violette, il se peut que vous receviez une éclaire de génie qui vous inspire la poursuite de vos travaux qui étaient bloqués par l’absence de repères pour les suites à donner à ce projet sur lequel vous travaillez. Nous connaissons tous des histoires de grands hommes qui furent ainsi inspirés et responsables de la découverte de technologies ou d’inventions qui ont fait progresser l’humanité. Le feu violet est certes une grande source d’inspiration.

Bref, tous ces exemples se veulent un moyen de rendre plus conscient ce soutien invisible subtil, mais tout à fait réel et concret. Il s’agit de nous ouvrir à un autre mode de communication avec la vie, c’est-à-dire de dialoguer avec elle pour accéder à ses ressources. En établissant un contact avec maître Saint Germain et la flamme violette vous bénéficierez des nombreuses vertus et bienfaits du septième rayon. Ainsi, il suffira d’un moment au quotidien, ou au besoin, pour fermer les yeux et tourner votre regard vers l’intérieur afin de demander assistance. Vous n’aurez ensuite qu’à les ouvrir à nouveau et porter votre regard sur l’extérieur pour constater le changement de réalité qui s’actualise à travers votre propre vision des choses. C’est votre présence à soi qui se renouvèle suite à ce rendez-vous.  Maintenant que vous concevez l’action de la flamme violette, je vous présente quelques pistes pour activer le septième rayon dans votre vie.

  • Prières ou décrets

 La prière c’est l’acte d’appeler les hautes sphères de Lumière pour exprimer son adoration à Dieu ou, dans le cas présent, à la flamme violette, afin de recevoir ses bonnes grâces et remercier pour l’obtention des faveurs reçues. Les décrets sont des affirmations qui sollicitent cette l’aide.

Se sont Elizabeth Clare Prophet (1939-2009) et son mari Mark L. Prophet (1918-1973) qui ont fait connaître l’action de la flamme violette tout autour du monde en partageant leurs connaissances sur les pouvoirs de cette énergie spirituelle grâce, notamment aux enseignements de maître Saint-Germain, un savoir qui fut longtemps réservé à une élite. Par la méthode de dictée (canalisation), ils ont reçu des décrets à réciter pour bénéficier de l’aide. Il suffit de quinze minutes par jour pour travailler avec la flamme violette afin de purifier et pacifier son être, recevoir la protection ou accéder à une guérison physique, mentale, émotive ou spirituelle. Ils nous proposent certaines étapes pour mettre en action cette flamme dans nos vies. Elles consistent succinctement à se mettre en état de relaxation, à  se centrer dans son cœur, à s’entourer de la protection divine, puis à réciter les décrets de manière à les ressentir tout au fond de soi, depuis notre âme, à visualiser la flamme et  à s’ouvrir pour recevoir ses bénédictions. À cet effet, vous pouvez consulter le livre « La flamme violette  pour guérir le corps, l’esprit et l’âme. ». Voici un exemple de décrets.

radieuse-001eeewg

Les décrets reçus par le couple Prophet peuvent certes nous aider à comprendre comment nous lier à cet aide céleste. Cependant, il nous est possible d’adapter ces ressources à nos besoins particuliers, car l’action de formuler avec dévotion un appel nous ouvre à tous automatiquement les portes des cieux et fait déferler sur soi des bénédictions. Ceci dit, afin d’accéder à l’aide du septième rayon, il est possible de créer soi-même ses propres décrets ou affirmations personnalisées à qui nous sommes et à la situation pour laquelle nous demandons un soutien. Laissons-nous guider par notre intuition et les mouvements intérieurs de son âme. Voici un exemple de ce type de décret sous forme de prière faisant appel à la lumière. Avec celui-ci, il est possible d’appeler l’une des 12 Flammes en spécifiant la couleur de la lumière invoquée.

PRIERE CECILE222-001wg

  • Méditation et visualisation

La méditation est une pratique mentale ou spirituelle qui consiste à porter son attention sur un objet particulier afin d’obtenir la paix intérieure, d’atteindre la vacuité (le vide intérieur) ou des états de conscience modifiée. Certaines méthodes sont associées à une religion et d’autres non. Dans son expression la plus simpliste la relaxation et la visualisation sont des formes de méditation. Pour activer la protection du septième rayon l’exercice de méditation consiste à se centrer, et dans le cas présent, à focaliser son attention sur la flamme violette de transmutation par le biais de différents objets. Voici des exemples :

 -Vous pouvez demander mentalement le soutien de la flamme et vous visualiser dans un cocon de lumière violette;

-Dessiner des mandalas ou tout autre type de médium artistique. Il suffit d’utiliser différentes nuances de violet pour s’harmoniser au septième rayon;

– Porter un vêtement violet ou un accessoire qui représente à vos yeux le feu violet afin de vous accompagner pendant vos méditations ou encore pour vous parer d’une enveloppe protectrice lors d’événements particuliers où vous éprouvez le besoin d’être accompagné par cette énergie supérieure;

-Formuler un besoin et, en allumant symboliquement un lampion de couleur violet, demandez la guidance du Feu Violet;

-Devant un mal physique, comme par exemple un mal de pieds, on peut peindre ses ongles d’orteils en violet afin de favoriser la guérison, chausser des bas violets, ou encore porter une chaîne de cheville arborant une breloque en forme d’ange ou une pierre violette; Ceci focalise l’attention sur la guérison, permet de garder courage et de trouver des moyens pour soulager ses maux plutôt que d’alourdir son vécu en se centrant sur les difficultés vécues;

-Prendre un rendez-vous pour recevoir un massage et soin énergétique dans l’intention d’aider votre corps à purger les énergies négatives qui forment des nœuds qui se sont logés à certains endroits;

-Écouter des méditations guidées disponibles sur le web. Il y en a d’excellentes comme celle-ci.

-Dans le cas d’une personne hypersensible chargée à bloc suite à une rencontre électrique, elle pourra en fin de journée se retirer dans un coin tranquille et appeler vers elle les soins de la lumière violette afin de retrouver sa clarté mentale et émotive. Elle pourra répéter un mantra ou une affirmation comme la suivante : « Que tout ce qui charge négativement mon aura soit désamorcé et transformé en pure lumière. » Des flashs ou images sur votre écran mental, de même que des sensations particulières pourront émerger et vous donner de précieuses informations pour apaiser votre esprit et purifier votre aura.

S’entourer de bonnes vibrations

«Si tu es en paix, tu apporteras la paix avec toi partout où tu vas.» Libbi

Pour terminer ce rendez-vous à la fontaine de lumière, j’aimerais vous faire part de questionnements qui m’habitent suite à l’écriture de cet article. Peut-être partagez-vous les mêmes interrogations. Quoiqu’il en soit, cela donne matière à réflexion. Voilà. Je me demande à savoir si l’hypersensibilité correspondrait à l’ouverture de conscience qui se produit lors de l’éveil de l’être aux dimensions subtiles de la vie, au divin en soi? Vous savez c’est lorsque l’invisible devient visible pour la personne et que son âme et son aura absorbent plus de lumière. En voyant ainsi plus clairement la réalité grâce à ses sens intérieurs, la personne élargirait-elle le répertoire des stimuli et, par conséquent son niveau de sensibilité? Il y a peut-être aussi la notion de karma qui entre en jeu dans l’hypersensibilité. Est-ce l’accumulation de matériel psychique et des traumatismes d’une vie à l’autre nous rendraient dans la vie actuelle «à fleur de peau»? Sans égard au métier occupé, notre Soi supérieur choisirait-il alors de se consacrer à la purification de son âme afin de continuer à progresser spirituellement? Est-ce pour cela que les hypersensibles s’intéressent particulièrement au développement personnel et spirituel? Est-ce leur mission de vie?

Parmi ces questionnements et hypothèses intuitives, ce qui me semble évident c’est que la flamme violette est d’un réel secours pour nous tous sans exception. En situation de stress et de surcharge tant physique, mentale qu’affective, ce qui nous arrive à tous, le fait de nous arrêter un moment, de nous ouvrir à une dimension supérieure, notamment pour déposer nos soucis, prier ou méditer le septième rayon afin de mieux comprendre ce qui nous arrive est une démarche très positive qui ne fera que faire progresser son état. On s’en portera que mieux.

Pensez-y. Si, en clarifiant nos pensées l’appel à la flamme violette de transmutation permet de retrouver pendant ne serait-ce qu’un moment la sérénité, de capter des intuitions qui font progresser positivement sa vie et de sentir en arrière plan l’appui de la vie qui nous supporte, et même voir concrètement des preuves se manifester qui allègent ce poids qui choit sur nos épaules, alors voilà qui est suffisant pour me convaincre de recourir à la guidance bienveillante de la flamme violette de transmutation aussi souvent que possible. C’est exactement ce que je vous souhaite chers lecteurs. Dans vos moments d’intériorisation, tentez l’exercice d’appeler vers vous les bénédictions de la flamme violette. Au mieux vous serez entourés de bonnes vibrations et trouverez une plus grande paix intérieure grâce à la dissolution du nuage de négativité qui embourbe votre aura. Au pire, rien de ne se passera … en tout cas consciemment! J’ai la vive sensation que nous en reparlerons très bientôt! D’ici là, je vous souhaite une magnifique année 2015. Au fait:

imagine2015-001wpsous estime-001wgmysterieux-001wg

 Namasté

[1] Voir l’article «Brillez de toute vos lumière» https://fontainedelumiere.wordpress.com/2012/09/29/brillez-de-toute-votre-lumiere/

[2] Elaine N. ARON, Ces gens qui ont peur d’avoir peur (The Highly sensitive person), Le Jour éditeur, 1999.

[3] Ibid, page

[4] À ce qui attire l’attention et active le système nerveux.

[5] Ibid page 21.

[6] Elaine N. ARON, Ces gens qui ont peur d’avoir peur (The Highly sensitive person), Le Jour éditeur, 1999.

[7] Maître Saint-Germain, Sanctus Hermanus canalisé pas Pierre Lessard et adapté par Josée Clouâtre. «Entretiens. À la rencontre des autres mondes», édition Ariane, 2013, page 54.

[8] Elizabeth Clare Prophet, « La Flamme violette  pour guérir le corps, l’esprit et l’âme. », édition Lumière d’El Morya, 1997, page 47.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s